Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Sécurité | Vitry-sur-Seine | 01/10
Réagir Par

Meurtre à Vitry : la colère des habitants de la cité Fabien

Durant plus de deux heures ce samedi, dans le préau bondé de l’école Eugénie Cotton qui fait face à la cité Fabien de Vitry-sur-Seine, les habitants ont laissé libre cours à leur colère, invités à une réunion publique organisée par le maire après le meurtre d’un habitant de Malakoff venu en voiture déposer un proche dans la cité dans la nuit du 23 au 24 septembre.

Près de 200 personnes, pour la plupart habitants de la cité ou des alentours, ont profité de cette occasion de rencontrer le maire mais aussi la dirigeante de la Semise (l’OPH de Vitry bailleur de la Cité Fabien), et des responsables de la police nationale, pour vider leur sac. Les témoignages à cran s’enchaînent sans discontinuer. Voitures brûlées, rodéos, bandes intimidantes… chacun conte sa mésaventure et sa colère, accusant la Semise et la police de ne pas réagir, de ne pas être présents sur le terrain. “Il a fallu un drame, un meurtre, pour que vous réagissiez. Maintenant on veut des réponses concrètes tout de suite”, lance un habitant de la cité Fabien.

Voir aussi article sur les réponses apportées aux habitants par la Semise, la mairie et la police.

“On se sent délaissé par la Semise et par la police”, résume une locataire. “Il y a quelques années, ma voiture a été brûlée sur le parking, tout ce que j’ai reçu quelques semaines plus tard est une lettre me demandant de rembourser 2000 euros car j’avais endommagé le parking!”, rappelle-t-elle, précisant n’avoir pas eu au final à régler l’addition.

“Le 13 juillet, il y a eu pas mal de voitures brûlées, et bien il a fallu des semaines pour les évacuer Pourquoi cela prend-il autant de temps ?”, relève un habitant. Une autre locataire raconte ses quatre pneus crevés quelques jours après avoir interpellé un jeune en train d’essayer de siphonner son réservoir d’essence. “Aujourd’hui quand je descends travailler, la première chose que je vérifie est que je n’ai pas de pneu crevé”, témoigne-t-elle. “Comme le parking en sous-sol n’est pas sécurisé, on se gare à l’extérieur. Par contre, on paie le parking dans nos charges!”

Pas de lumière

Parmi les griefs envers la Semise, les pannes d’éclairage. “Il y a un mois, je suis rentrée d’une soirée salsa un peu tard, l’immeuble était plongé dans le noir total. J’étais tétanisée de peur. J’ai attendu une demi-heure qu’un voisin vienne pour m’accompagner dans l’ascenseur”, témoigne une jeune femme. “C’est vrai que le 37 a été plongé dans le noir total”, confirme une habitante. “Mais quand on appelle la Semise, on n’a jamais d’interlocuteur, jamais de réponse”, se lasse une locataire.

Rodéos de motos

Autre irritant, les rodéos de moto dans la rue. “L’autre jour en rentrant de l’école avec ma fille, nous avons failli nous faire écraser sur le passage piéton alors que le feu était vert pour nous, la seule réaction que j’ai eu est un doigt d’honneur”, raconte un habitant réclamant une réponse de la police. “C’est vrai que lorsque l’on appelle la police pour un rodéo, c’est tout juste si l’on nous rit pas au nez”, confie un élu de la majorité, en marge de la réunion publique. La directrice de l’école maternelle, elle, prend la parole pour demander une meilleure sécurisation du trajet des enfants pour aller au gymnase ou à la ludothèque.

Sécurité dans la rue vers le métro Villejuif Aragon

Côté piétons, le chemin vers le métro Villejuif Aragon est aussi évoqué comme insuffisamment sécurisé. “Je prends le métro tous les jours pour aller travailler mais il y a des bandes sur le chemin et l’on se fait insulter. Y-a-t-il un travail de coopération entre Villejuif et Vitry-sur-Seine ?”, demande une habitante du la rue Tremblay. “A l’arrêt de bus du 185, sur le plateau, il y a des guetteurs, et j’ai déjà vu un homme se faire casser la figure gratuitement”, ajoute une habitante de la rue Julian Grimaud.

Si beaucoup d’habitants se gardent de faire l’amalgame entre les incivilités à répétition émanant de groupes de jeunes ou moins jeunes, et l’origine des populations, d’autres se lâchent carrément. “C’est injuste, c’est toujours l’Afrique qui est accusée de tous les maux”, soupire une dame dans la salle, après qu’un homme ait conclu son témoignage par un “aujourd’hui dans l’immeuble, on se croirait en Afrique”. “C’est complètement faux”, reprend-elle, heurtée.

D’autres pointent une accumulation de la misère. “Il y a déjà une grande concentration d’habitants en situation de précarité et l’on continue à construire de nouveaux logements au même endroit. Des arbres ont été rasés pour faire place à un nouvel immeuble qui sera juste en vis-à-vis des appartements. Où est l’intimité ?”, s’interroge une habitante, travailleuse sociale. Certains locataires encore, cherchent l’origine de leurs maux dans le transfert d’habitants de la cité Balzac, détruite il y a quelque années.

 

A lire aussi

Collecte pour rapatrier en Martinique la victime de Vitry

Sécurité à Vitry-sur-Seine : vidéosurveillance et renfort de police

25 commentaires pour Meurtre à Vitry : la colère des habitants de la cité Fabien
  • Qu’il fait bon vivre dans les villes communistes ! Mais surtout n’oublions pas que les vraies victimes ne sont jamais les citoyens cible des incivilités et des agressions. Ce sont les jeunes broyés par le système capitaliste. Délinquants de tous pays, unissez vous , les mairies communistes vous laisseront faire !

  • N’importe quoi ton commentaire . La délinquance est partout et ces barres d’immeubles des années 70 n’arrangent pas les choses. Pourquoi ne faites vous pas un bon commentaire sur les autres secteurs de Vitry où là il fait bon vivre ?
    Vitry se transforme petit à petit et Kennedy fait du bon boulot.
    Il y a du parti pris d’opposition chez vous c’est sur…

    • Non Monsieur, la délinquance n’est pas partout ! Elle est particulièrement prégnante dans les villes gérées par l’extrême gauche qui, par idéologie et par électoralisme, concentre sur ses territoires des HLM destinées à des populations paupérisées créant ainsi des ghettos. Sohane brûlée vive à la cité Balzac à Vitry ça vous parle ?!!!
      Regardez la réalité en face ! Dans ma ville (non gérée par l’extrême gauche), je n’ai jamais vu de rodéos, les filles se promènent tranquillement dans l’espace public, l’urbanisme n’est pas hideux, les voitures ne sont pas vandalisées, les bandes de jeunes délinquants ne font pas la loi etc…
      Quand on propage une idéologie qui dédouane les délinquants de toute responsabilité, il ne faut pas s’étonner du développement de ces actes qui pourrissent la vie des habitants de ces villes (cf. aussi Ivry où la mairie, par idéologie encore une fois, refuse de créer une police municipale car le vrai danger, pour les communistes, ne vient pas des délinquants mais de la Police !)

      • Vous avez la chance de vivre dans une ville miracle. Il n’y en a plus guère et les enfers collectivistes métastasent de jour en jour.S’il vous plaît, nommez votre ville , comme nous devrons quelque jour fuir les édens idéologiques dans lesquels la police est considérée comme le véritable ennemi, cela nous évitera peut-être le pire .

        • Il n’y pas que moi qui vante ma ville:

          Publié par Charenton-le-Pont sur lundi 25 septembre 2017

          Salutations gaullistes

  • Pauvres habitants … Quelle honte !

  • Cher Wopa,
    J habite à Villejuif, ville gérée par les républicains et malgré la création d une police municipale, les problèmes de trafics et de délinquance sont toujours aussi présents. Il faudrait au contraire renforcer les effectifs de la police nationale, mais cela reste à ce jour un vœu pieu….

    • Vous habitez Villejuif géré certes par LR mais depuis combien de temps ? La ville était aux mains des communistes de 1945 à 2014 si bien que la ville ne peut qu’encore être marquée aujourd’hui par la gestion de l’extrême gauche. On ne change pas le destin d’une ville en à peine 3 ans. Une action de résolution des problèmes que j’ai évoqués nécessite du long terme. On ne modifie pas la répartition des strates socio-économiques des populations d’une ville en une nuit. Idem pour les comportements et les mentalités de certains jeunes.
      Votre ville est comme celle de St Ouen: gérée par les communistes depuis l’après-guerre puis reprise par l »opposition et toujours gangrénée par la délinquance et les trafics en tous genre. Il faut du temps pour remédier aux erreurs idéologiques de l’extrême gauche.

  • Malheureusement quand les parents sont impuissants et/ou inconscients dans l’éducation de leurs sales gamins, seule une réponse musclée de l’autorité publique peut rétablir l’ordre. Malheureusement quand celle ci est elle même occupée ailleurs et/ou n’a pas les moyens nécessaires pour la bonne exécution de sa mission, la racaille prolifère …

  • et que font les élus ?

  • En réponse à, entre autres, WOPA.
    Je pose d’entrée que oui je suis un habitant Vitry depuis 1977 et ai 45 ans, donc de ces villes que vous vouez aux gémonies car elles sont « dirigées » depuis un temps certain par des communistes….
    Je tiens d’abord, c’est pour vous de la forme surement mais d’autres qui lisent et participent aux débats citoyens du 94 éponyme y seront sensibles car cela est vrai: le PC et ce que vous désignez comme l’extrême-gauche n’ont rien à voir!!! Malheureusement, heureusement ou autre; c’est un autre débat!
    Ensuite, NON et encore NON WOPA; s’il vous plaît comment peut-on encore au XXIème siècle lire des choses comme cela. A vous lire, il suffirait d’éliminer les pauvres, que vous imaginez sans aucune nuance être l’alpha et l’oméga de la délinquance et de son halo de misères et de Misère, pour que disparaisse la pauvreté. J’espère, sincèrement, qu’il ne s’agit que d’une posture intellectuelle.
    Le commentaire de l’habitant de Villejuif devrait vous aider à en sortir dès lors que vous voudrez bien admettre que ce que vous décrivez; les vilains cocos qui font des villes qu’ils ont gagné par le suffrage des fabriques de et à pauvres lesquels – forcément décérébrés – n’auraient d’autre choix que de remercier cette main – pas invisible du coup et pour le coup – en « votant bien »! Ce que vous décrivez donc peut tout à fait être transposable avec ces vilains « de la droite »…..sans que cela soit vrai, faux, démontré…c’est reprendre la fin d’une discussion de bar, au moment où tout le monde est ivre, en oubliant qu’au début on parlait de l’organisation de la société, de la répartition des richesses, de la priorité qu’on veut donner à l’éducation….puis après on débat!
    Alors oui vous avez raison; les élus communistes pour des raisons aussi peu dicibles (je reste très, très, poli) qu’évidentes ont cultivé du pauvre.
    En revanche, personne et a fortiori pas les formidables élus dont vous semblez parler (qui sont-ils d’ailleurs, de quelles collectivités…??) ne leur a jamais contesté le fait qu’ils ont TOUJOURS été pionniers et volontaires pour accueillir……….oui, je l’écris parce que je trouve ça beau: les damnés de la terre!!
    Et les formidables édiles auxquels vous faites référence; je postule qu’à ces moments-là ils ont dit « non, non!! que ces pauvres hères n’aillent pas grossir les rangs des populations difficiles de Vitry ou d’ailleurs gérés n’importe comment par les communistes. Qu’ils viennent chez nous; à Vincennes, Saint-Mandé, Nogent, Créteil (mais uniquement sur les quais de halage, ailleurs c’est…beuuurkk…comme à Vitry!) pour ne parler que du 94.
    WOPA: vous ne faites, à mes yeux, que participer à l’ineptie de « modélisation » du délire de celles et ceux qui voudraient que les enfants de ceux qui ont participé de construire ces villes riches (car n’allez pas imaginer autre chose: Vitry est une ville riche avec des potentiels mis en exergue puis exploités par les communistes pour le plus grand bonheur aussi des entrepreneurs…..) doivent dégager car ils font désormais partie de ceux qui ne sont rien (hé oui; le travail des cocos a fait que Vitry, toujours, vaut désormais cher et est attractif pour les…anciens parisiens qu’on n’insulte pas quand ils arrivent et pour lesquels pourtant on pourrait considérer qu’ils viennent nous gratter ces tocards qui n’ont même plus les moyens d’habiter là où ils voudraient vraiment….pardon aux ex-parisiens et concitoyens vitriots; cette tirade de mauvaise foi était nécessaire)
    Donc non WOPA; je comprends votre colère mais vous vous trompez de combat.
    On ne parle pas ici de « la lutte des places » pourrie (et dont ils mourront, ce sera bien fait!) à laquelle se livrent les élus communistes, et leurs avatars ou hommes-lige, pour continuer d’exister et – peut-être surtout – continuer de percevoir une indemnité…..
    On parle bien du droit de celles et ceux dont les parents et eux-mêmes ont contribué, et continuent, de faire la richesse (dans tous les sens du terme) de ces villes communistes (car il faut bien les appeler ainsi comme Neuilly sur Seine est une ville catholique de droite!) et auxquels on dit: cassez-vous!!! Appelez-les, interpellez-les WOPA…Vous verrez et serez surpris; elles et ils – pas riches, pas forcément les « qui ont réussi mais plutôt ceux qui ne sont rien » comme dirait un président de la 5ème République – sont fiers de leurs villes et très, très, très, énervés des violences et incivilités qui y règnent car ELLES & ILS en sont VICTIMES et non pas complices – par leur vote – comme vous semblez le poser.
    De la paix!

    • Votre long message enflammé est intéressant mais il témoigne de votre incapacité à lire ce que j’ai écrit. Où ai-je écrit qu’il fallait éliminer les pauvres ????!!!! Réponse: nulle part ! Sans doute, votre grille de lecture idéologique vous conduit à considérer que préconiser de ne pas concentrer la pauvreté voudrait dire éliminer les pauvres. Rien de celà chez moi, relisez ce que j’ai écrit. Ce que je critique, c’est le refus de la mixité (eh oui car ça marche dans les deux sens !) ce qu’a très bien compris Valérie Pécresse qui refuse de financer des logements sociaux dans les villes où il y en a déjà trop. Et comme je sais que vous allez, de façon pavlovienne, rétorquer que les villes de droite ne veulent pas des HLM, je vous répondrai deux choses:
      – dans ma ville (de droite), la loi SRU est respectée;
      – je suis favorable aux HLM dans toutes les villes car ce que je combats ce sont les ghettos de pauvres ET de riches (comme à Neuilly s/ Seine).
      Donc, il faut de la mixité à gauche comme à droite. Or, les villes d’extrême gauche en favorisant le trop plein de HLM par refus des « riches » créent de facto les conditions du mal-vivre avec les conséquences que j’ai déjà citées.

      Vous dîtes que les habitants de Vitry et autres sont très énervés par ce qui se passent dans leur ville. Comme je les comprends ! Mais pardonnez-moi, j’aurais tendance à vous répondre en citant Bossuet: « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes ». Autrement dit, quand on vote PC, après il faut pas venir se plaindre des conséquences directes (et prévisibles !) des politiques menées par ces municipalités. Les gens sont excédés par les incivilités et la délinquance mais oublient que la majorité (dont vous si je comprends bien) a voté pour l’extrême gauche qui (entre autres):
      – refuse ou a longtemps refusé la télésurveillance;
      – refuse comme à Ivry l’institution d’une police municipale par dogmatisme;
      – parfois accepte une police municipale (comme à Vitry) mais refuse qu’elle aille « courir après les bandits et les malfaiteurs » (cf. un autre article du site). Dans ce cas là, à quoi sert-elle ?!!!! A faire traverser les pays et les mamies ?!!!

      Les fais sont là (je suis un pragmatique) et démontrent que l’extrême gauche qui ne voit dans les délinquants que des victimes sociales REFUSE PAR IDEOLOGIE de sévir. Sur le sujet, je vous conseille la lecture du livre (ancien mais toujours d’actualité hélas ) d’un ex-journaliste de l’Obs (pas un journal de droite !) avec le dessin de très parlant sur la couverture concernant la relation de la gauche à la délinquance:
      http://www.laffont.fr/site/securite_la_gauche_contre_le_peuple_&100&9782221096475.html
      En savoir plus sur https://94.citoyens.com/2017/securite-a-vitry-seine-videosurveillance-renfort-de-police,01-10-2017.html#mw3AeXrLDE7qryL2.99

      Donc s’agissant de la volonté des villes d’extrême gauche de lutter véritablement contre la délinquance, j’attends des preuves factuelles. Je vous ai cité des faits qui fondent mon analyse sur le rapport des villes communistes à la délinquance. J’attends votre contre-exemples.

      Salutations gaullistes

  • Villejuif , plaque tour nante de la drogue en idf. Rue Pasteur a proximite du stade Gabriel thibeault et dans le stade et malgre s la presence d enfants dans le stade , les dealers sont la et on assiste nous parents a un defile d achete urs . La ville est informe le commissariat du Kremlin aussi et pour tant ts les lundi a partir de 18h ça defile. Aucune intervenvention. Ça se passeenfrance .

  • « les rodéos de moto »

    Quelle honte. Laisser faire ça serait bien triste.

    Qu’attend t-on ?
    Vous avez dit « protéger les + faibles ? » ….

  • Les solutions urgentes : armement de la Police municipale, fin des subventions aux associations communautaristes, lutte réelle contre les trafics, expulsion des HLM des familles sources de délinquance, moratoire sur le bétonnage massif de la ville, fin de l’angélisme et de « l’immigrationnisme « forcené.

  • Malheureusement c’est le résultat de la religion du « vivre-ensemble » de l’angélisme, et du laxisme généralisé.

  • Bonsoir à toutes et tous. J’ai lu avec beaucoup d’attention les commentaires des uns et autres. Petit témoignage sur 2 communes visées.
    @ Pierrette : d’accord avec vous à une exception près : c’est la religion du BIEN vivre ensemble, qui est dans la bouche des élus de Vitry. Et quand je vois la trombine de Kennedy, de Chicot ce n’est pas réjouissant.

    Pour passer régulièrement dans ce secteur, j’ai été témoin d’infractions graves au code de la route : feux grillés, non respect des piétons, vitesse excessive. Que fait la Voirie dans ce sens pour réduire la vitesse sur Colonel Fabien ? Rien ! pas de ralentisseurs aux abords des carrefours, ce n’est pas sorcier. Par contre, sur les rues Edouard Tremblay, Verte, il y en a. Manque d’imagination ou de volonté des élus avec la bénédiction complice de l’Administration ! Ou complicité : ces types peuvent partir de la rue Lebrun, remonter Colonel Fabien, tourner à gauche et prendre Aragon sur Villejuif et éclater où bon leur semble, en toute impunité (ou descendre vers le Centre-Ville) !

    Je me garde bien d’accuser l’ensemble de la population vivant dans les logements sociaux. Il est des personnes aussi honnêtes que vous et moi. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Les vols, dégradations, vandalismes tout ceci existe depuis belle lurette. Ajoutez, comme à Villejuif, les trafics de drogue, les demandeurs viennent de plusieurs autres départements. La faute des élus ? Oui, dans le cadre du « bien vivre ensemble » (ou « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil »), mais aussi du manque d’effectifs de la Police Nationale. Mais n’oublions pas que les élus se sont frottés les mains en accueillant certaines franges de population « à risque » dans ces logements sociaux. Car, tout ce qui relève de l’OPH est sous le contrôle de la Mairie. Résultat ? Pour asseoir une base solide d’électorat et faire carrière tranquille dans ses mandats d’élus en menant une vie de bourgeois, on est arrivé à monter une population honnête qui n’en peut plus (le cas de ce reportage), contre ces marginaux qui vivent de combines et qui ne travaillent pas. Et plutôt que de foutre du blé en l’air avec l’organisation des Jeux Olympiques de 2024, qui nous coûtera la peau du C…, il aurait mieux valu régler ces problèmes qui touchent la vie de nos concitoyens. Autre point : il est des quartiers de Vitry qui ne sont pas touchés par cette gangrène
    Je plains de tout mon coeur cet homme qui est décédé. Aux 3 élus présents, absence de considération. Amen !

  • Question naïve, quel est le % de logements sociaux dans les villes citées ? Dire que l’autre ********* a fait monté le seuil ‘normal’ à 25%, 1 habitant sur 4, c’est des ennuis en vue dans les prochaines années !!
    Car il ne faut pas rêver, si personne ne veut de logements sociaux à coté de chez soit, ce n’est pas juste à cause de la peur de l’autre…

  • Il est inutile d’entrer dans des détails et de palabrer à n’en plus finir : ces situations effroyables iront se multipliant, jusqu’à rendre la vie des habitants honnêtes intenables car ils ne se sentent plus- et ne sont plus- depuis longtemps protégés et soutenus ,tant que ne sera pas mise en fin à la poubelle de l’histoire une idéologie que l’on connait, mais qu’il est malvenu et même dangereux de dénoncer. Il est donc impossible, et pour longtemps certainement encore, d’ apporter un remède simple,concret, rapide et efficace: N’en déplaise à certains : TOLÉRANCE ZÉRO !

  • Voici une citation à méditer :  » Il n’y a jamais eu dans l’histoire de sociétés multiculturelles pacifiques. De telles sociétés où coexisteraient des cultures différentes ne peuvent fonctionner paisiblement, en dépit des nobles rugissements de quelques idéologues ». (Cerveau droit, cerveau gauche. Cultures et civilisations.Editions Plon . Professeur Lucien ISRAEL. Historien,Professeur de médecine. )

    • Ah, ok, peut être …. et alors ?
      Il y a, je crois, un raccourci un peu trop rapide entre société multiculturelle et société à problèmes !
      Dans le cas présent ce n’est pas tellement le fait que Vitry soit multi culturelle le problème (même si c’est le cas) !
      On s’autorise à penser dans les milieux autorisés (sic !!), que les mêmes problèmes seraient également présents dans une société monoculturelle qui serait dans le même état de déliquescence (pauvreté, chômage, dealers, …)

  • bonsoir
    petit dragon le pourcentage de logements sociaux a Vitry est de 38 .
    véronique d’accord avec vous cette avenue est devenue le circuit des 24 h du mans on y rajoute aussi les rodéos de motos koades tantôt sur la route ou sur le trottoir a un ou a deux sans casque et sans respect ( et gaffe a ceux qui se déplacent pas ) . certaines familles ont déjà interdit a leurs enfants de passer dans ces rues . voitures brûlées et volées agressions vols … il manquais que le meurtre … Alors oui je pense que les élus de Vitry sont laxistes ne pas faire de vagues ,le bien vivre ensemble et le pas d ‘amalgames commence a fatiguer … Que veut la municipalité que la classe moyenne parte ? car effectivement beaucoup de personnes en parlent . Je suis arrivée il y a 17 sur le plateau de vitry et je l’ai vu changer mais pas en bien ….. Quand aux élus présents a cette réunion leurs réponses étaient cyniques et sans aucune solution

    • Merci Lili DS pour votre appréciation. Une de mes relations a travaillé à la Mairie pendant des années. Départ des classes moyennes ? Nombre de personnes n’en peuvent plus et des commentaires d’élus, les soirs d’élections en voyant les résultats notamment dans les quartiers pavillonnaires traitaient ces habitants de fieffés réactionnaires. Le sectarisme est encore de ce monde chez eux. Et quand on voit la transformation de la commune en 15 ans, il y a de quoi être inquiet. Ma soeur a été prise à partie par 3 individus ces derniers jours à la station de lavage de Leclerc, à la tombée de la nuit. Je tairai les qualificatifs employés par ces individus. Bien vivre ensemble ??? Amen !

  • Martin vous avez tout dit ,me semble t-il ! Il est bien connu, en outre, que ce sont les gênés qui doivent  » dégager  » . Cela se fait depuis une cinquantaine d’années , depuis 1968 pour être plus précis. Ainsi une population sélectionnée selon un processus bien huilé , relent de stalinisme, en remplace une autre qui appartenait presque toujours aux classes moyennes. Un système de remplacement qui a fonctionné parfaitement dans plus sieurs villes de banlieue et ira certainement s’accentuant…Quant à ceux dont on sait qu’ils votent mal, ils doivent cesser de polluer les urnes les premiers . Il n’y aura plus, ensuite, à tenter de parvenir à vivre ensemble

  • Rue verte l interieur de la cite est devenue le rdv pour le rodeo les habitants n en peuvent plus personne ne fait rien l interieur du parking les voitures sont régulièrement brûlées afin que le parking reste vide pour les rdv des motos c est une honte je vais bloquer mes loyers à la caisse des dépôts et consignations ! Bravo à la semise qui n entretient même pas ces propriétés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *