Transports | Val de Marne | 03/10
Réagir Par

Passe Navigo à tarif réduit pour les retraités du 94 en 2018

Passe Navigo à tarif réduit pour les retraités du 94 en 2018 © andrepetrlik

Le passe Navigo à moitié prix entrera en vigueur à partir de janvier 2018 pour tous les retraités imposables du Val-de-Marne, annonce ce jour Christian Favier, président du Conseil départemental,

qui avait fait de cette réduction l’une de ses promesses de campagne en 2015. Le tarif forfaitaire à 25 euros l’année sera de son côté maintenu pour les retraités non imposables.

« Il s’agit d’une démarche volontariste inédite en Ile-de-France pour répondre aux besoins en déplacements de tous les retraités. C’est une contribution à l’amélioration du pouvoir d’achat des retraités val-de-marnais dont l’accès aux transports publics constituent trop souvent un important poste de dépenses », motive l’élu.

Pour mettre en place ce forfait Navigo à moitié prix, le département a du négocier deux ans avec Ile-de-France Mobilités (anciennement STIF), car la région s’inquiétait du nombre de retraités qui souhaiteraient bénéficier de ce dispositif et d’un éventuel afflux de trafic. L’exemple du Val-de-Marne crée aussi un précédent que d’autres départements pourraient souhaiter suivre.

Mais ce mardi matin, l’affaire a été définitivement conclue lors du Conseil d’administration d’Ile-de-France Mobilités. Il ne reste plus au département qu’à voter l’application de ce dispositif lors de la prochaine séance du Conseil, prévue mi-octobre. Financièrement, cette réduction du passe Navigo à tous les retraités devrait coûter environ 2 millions d’euros par an au Conseil départemental, estime son président.  Pour rappel, le coût du forfait Navigo plein pot est actuellement de 75,20 euros par mois.

 

15 commentaires pour Passe Navigo à tarif réduit pour les retraités du 94 en 2018
  • Les salariés disposent d’un remboursement par l’employeur de 50% du prix Pass Navigo, aide que les retraités perdent, d’où un prix réel (prix usager) doublé jusqu’ici. Le futur demi-tarif permet aussi d’espérer un peu moins de voitures en circulation. Toutefois, les personnes très âgées, il me semble en voir très peu dans les métros/RERs.

    Concernant la crainte d’un « afflux de trafic » , ce serait étonnant que de nombreuses personnes âgées choisissent de voyager à l’heure de pointe, vues les conditions sur les lignes chargées… On peut penser plutôt à des trajets en cours de journée, aux heures creuses, car exempté(e)s des contraintes d ‘horaires de travail.

    En tenant cette promesse de campagne, le 94 est donc précurseur, en IdF. Mais en pensant aux articles récents, pour pérenniser la mesure il va falloir que le département continue son existence. Ou alors, si était décidée une fusion au niveau métropole, que les 3 autres départements (75, 92, 93) fassent de même avant, et/ou que la mesure soit reprise après fusion ?

    • Je confirme, nous évitons les heures de pointes. Ce qui fait que le cout marginal pour le STIF est de zéro.

    • vous voyez peu de retraités dans le RER ou métro ? c’est normal nos anciens ont peur de prendre des transports en commun bondés de racailles, d’étrangers…..

    • @ If : je voulais surtout dire que dans des wagons RER bondés, et bien tassés, c’est une épreuve surtout en été, même entouré de gens bien élevés. Aux gares de correspondance avec beaucoup de monde très pressé, c’est pas facile non plus pour des personnes âgées.
      Au passage, un autre problème fréquent mais peu évoqué, celui des « frotteurs », concerne les femmes, mais encore loin de la retraite. D’après mes témoins connues.
      Par contre, par rapport aux catégories que vous semblez viser, je tiens à dire quand un jeune se lève pour laisser la place assise à une personne âgée, ça arrive (un peu), eh bien c’est bien plus souvent un jeune apparence banlieue que ouest parisien. Mais peut-être ne vais-je pas assez dans les beaux quartiers…

      Enfin, la bonne nouvelle de ce matin (annoncée par C. Favier) est quelque peu ternie par la version coté région selon laquelle il y a un accord reconduit pour tous les départements, mais ce n’est pas encore décidé pour cet accord spécial 94. Il y a visiblement une différence d’interprétation d’une réunion où pourtant ils étaient tous ensemble… à suivre. Le débat continue.

  • Bravo au Département et à Christian Favier
    Une mesure utile et juste envers les retraités qui ont besoin d’aide face aux retraites en berne

  • quelle demarche faut il effectuer pour en beneficier mais également quand on est non imposable

  • Qui finance cette mesure et avec quel budget?

    • Dans la mesure où les retraités voyagent majoritairement en dehors des heures de pointe et avec des tickets, la collectivité économise car la gestion des tickets coûte plus cher que la Navigo. Et le surcoût est marginal car le prix de revient des transports publics ne dépend que du trafic aux heures de pointe.

      Mais le STIF semble facturer 2M€ au conseil général. Mais cela dépendra du nombre de personnes qui prennent la Navigo

  • Comme d’habitude , Mr Favier et sa majorité mettent en place des mesures démagogiques et électoralistes . Il faut se rappeler la distribution d’un ordinateur portable à tous les collégiens quelque soit le niveau de revenus des parents dont la publicité aux abords des établissements a constitué une pollution visuelle pendant plusieurs mois avec quel coût pour les contribuables val de marnais.

    • Dans la mesure où les retraités voyagent majoritairement en dehors des heures de pointe et avec des tickets, la région économise car la gestion des tickets co^tte plus cher que la Navigo. Et le surcoût est marginal car le prix de revient des transports publics ne dépend que du trafic aux heures de pointe

  • Je salue cette initiative envers les retraités du Val de Marne, en attendant que les autres départements en fassent autant…

  • Bravo au CG pour cette initiative. Faciliter l’accès au transport aux personnes âgées les rendra plus mobiles, dynamiques et plus en forme. Le prix des tickets pour aller à Paris est cher. La possibilité d’un tarif réduit est plus que bienvenue

  • ce geste en faveur des retraités va dans le bon sens comme celui des ordinateurs en direction de nos jeunes *. Présumer que c’est un geste démagogique et électoraliste est une remarque désolante !
    notre département aide depuis très longtemps ceux qui malheureusement sont en difficulté ce n’est que justice !
    Bravo à nos élus !

  • Merci à notre département de mettre enfin en application cette mesure qui va aligner pour les retraités le cout du navigo avec l’ensemble des autres citoyens. ça aurait été à la région de faire ce geste envers cette catégorie de population souvent oubliée. Je trouve que cela va inciter les retraités à sortie de leur isolement (aussi le WE où le pass est totalement dé-zoné). Bon pour l’écologie de privilégier les transports en commun et en ce qui me concerne, bon pour ma sécurité puisque je pourrai prendre le bus que je n’emprunte pas car nécessité de mettre un ticket en plus de celui du RER.
    Je suis donc très intéressée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *